Parce que notre santé à travers une alimentation saine n’est pas la préoccupation majeur de nos élus.
En effet la nourriture qui arrive dans nos villes nécessite une quantité importante de ressources fossiles (pétrole) pour être produite : engrais, pesticides et transport sur plusieurs centaines de km, sans compter nos déplacements vers les supermarchés. La France qui est la première puissance agricole d’Europe est aussi le pays qui utilise le plus d’engrais chimiques et de pesticides. Nous sommes actuellement montrés du doigt par la commission Européenne car notre pays a les sols les plus pollués d’Europe, or les normes imposées, que nous ne respectons pas, ont pour but de protéger notre santé.

Nous voulons créer dans Strasbourg et dans la CUS un maraîchage bio
et des jardins familiaux bio

L’objectif et de créer dans la CUS 30 exploitations de maraîchage d’environ 2 hectares chacune et 15000 jardins familiaux de 2ares chacun soit d’y consacrer  au total 360 hectares
Ce programme sera mis en place en 6 ans et prendra appui sur une maison du maraîchage et du jardinage bio.
1% du budget annuel de la ville et de la CUS sera consacré à ce projet, soit 15 Millions €/an.

Création d’une maison du maraîchage et du jardinage biologique
Dans cette maison se retrouveront, des jardiniers, des ingénieurs et techniciens agronomes, des femmes et hommes  de terrain et des géographes spécialiste de l’urbain :
Ces femmes et ces hommes auront pour tache, dans la concertation, de mettre en œuvre et faire le suivi du projet.

  1. Cartographie du territoire non construit des la ville et de la CUS
  2. Evaluation de l’environnement et de la qualité des sols
  3. Proposition de dépollution des sols et de leur amendement
  4. Proposition de renaturation des espaces choisi et de l’implantation du maraîchage et des jardins
  5. Appel à candidature pour les personnes souhaitant se lancer dans le maraîchage bio
  6. Mise en place d’un programme rétrocessions des exploitations dédiées au maraîchage et aide à l’installation
  7. Mise en place d’une biodiversité raisonnée

Création de formations adaptées
Ce programme nécessitera la formation de maraîchers bio qui font cruellement défaut en France. Cette formation sera financée par la ville.
Il faudra créer avec l’aide de l’éducation nationale la CCI et la chambre d’agriculture une école de formation à l’agriculture Bio
En partenariat avec l’école du Génie rurale développer la formation continue
Et surtout faire appel aux associations qui sont le cœur et le fer de lance de cette agriculture.
Ces formations s’adresseront aussi aux familles. Dans les zones de jardins nous installerons des locaux qui seront des lieux d’échanges et de formations pour les familles

 De plus cela permettra à chacun de participer à la défense de la biodiversité en accueillant dans sa parcelle de plantes (arbre, fleurs ou graminées en voie de disparition)

Création de transports adaptés
Nous réintroduirons dans ces zones le transport à cheval et notamment nous créerons des équipes de police rurale à cheval.
Nous utiliserons les haras de Strasbourg à cette fin.

Nous serons gagnants !
Car cette agriculture de proximité nous protégera des aléas mondiaux

Nous serons gagnants !
Car nos enfants et nous-mêmes pourront se nourrir Bio à des prix raisonnables

Nous serons gagnants
Car les jardins familiaux sont des lieux de détente et convivialité

Nous serons gagnants
Car nous participerons au sauvetage de la biodiversité en plantant dans nos jardins : qui une vieille espèce d’arbres fruitier ou de légumes, qui une haie de cornouillers, noisetiers etc.
Ce seront des lieux de  protection de la faune  et de la flore garantes des équilibres naturels.

Tel : 06 08 54 21 60 ; courriel contact@strasbourg-ecologie.org
Rejoignez-nous !